Qui sommes-nous ? Nous avons besoin de vous Soirée-bénéfice 2016 Efficacité énergétique Remplacement de frigo Des avocats défendent vos droits Des conseillers budgétaires vous aident Des analystes interviennent pour vous Des journalistes vous informent
Chercher dans :

Type de contenu :

Chercher avec :

Efficacité énergétique

Quelques conseils pour mieux consommer

Réduisez votre consommation d’énergie


Vous allégerez la note d’énergie et contribuerez à protéger l’environnement en adoptant quelques bonnes habitudes.

Le chauffage

  • Maintenez la température à un niveau confortable, soit 21 °C.
  • Abaissez la température de 3 °C pour la nuit ou avant de vous absenter.
  • Procurez-vous un thermomètre pour connaître la température intérieure plutôt que de vous fier aux thermostats muraux, souvent imprécis.
  • Réglez la température du vestibule et des pièces inoccupées à 15 °C ; fermez alors leurs portes pour ne pas refroidir les autres pièces.
  • Faites inspecter une fois par année les appareils fonctionnant au gaz naturel ou au mazout.
  • Habillez-vous davantage dans la maison lorsqu'il fait froid dehors.
  • Nettoyez régulièrement les radiateurs, les plinthes ou les sorties d'air chaud, et évitez de les obstruer avec des meubles ou des objets volumineux.
  • L’hiver, utilisez un ventilateur de plafond à la vitesse la plus lente afin de favoriser la circulation de l'air chaud. Les pales doivent pousser l’air vers le haut (dans le sens des aiguilles d’une montre).
  • Utilisez des rideaux plutôt que des stores en plastique ou en métal.
  • Laissez les rayons du soleil entrer par les fenêtres le jour et fermez les rideaux le soir.
  • Évitez de faire fonctionner le chauffage dans le vestibule si celui-ci peut être fermé.

Eau chaude

  • Diminuez la durée des douches (de 7 à 10 minutes au maximum).
  • Utilisez l'interrupteur du jet de la douche lors du savonnage.
  • Faites fonctionner la machine à laver seulement lorsque vous avez de grosses lessives et de préférence à l'eau froide.
  • Rincez la vaisselle à l'eau froide.
  • Utilisez le lave-vaisselle seulement lorsqu'il est plein.
  • Réglez la température du chauffe-eau à 55 °C ou 60 °C.

D’autres trucs pour économiser

  • Posez des couvercles sur les casseroles pour accélérer la cuisson des aliments.
  • Installez le frigo loin des sources de chaleur et laissez derrière celui-ci un espace suffisant pour que l’air circule (3 po s’il y a un serpentin, sinon 5 po).
  • Nettoyez le serpentin du réfrigérateur au moins une fois par année.
  • Réglez la température du frigo entre 2 °C et 4 °C et celle du congélateur entre - 17 °C et - 19 °C.
  • Si le congélateur est plus souvent vide que plein, mettez-y des contenants d’eau qui deviendront de la glace. Le congélateur maintiendra sa température plus facilement.
  • Laissez la vaisselle sécher d'elle-même dans le lave-vaisselle (éteindre l’option de séchage à la chaleur).
  • Nettoyez le filtre à charpie de la sécheuse après chaque utilisation.

La qualité de l’air


Un taux d’humidité élevée et la présence de champignons (moisissures) et leurs toxines peuvent entraîner de nombreux problèmes de santé : allergies, asthme, douleurs thoraciques, maux de tête, nausées, etc. Voici comment les prévenir.
  • Vérifiez le taux d'humidité à l'aide d'un hygromètre (il doit se situer entre 25 et 45 %).
  • Aérez toutes les pièces une fois par jour en ouvrant brièvement les fenêtres et les portes afin de créer un léger courant d’air, plutôt que d’utiliser un déshumidificateur.
  • Raccordez le conduit de la sécheuse à une sortie extérieure munie d'un clapet et assurez-vous de l’étanchéité de celui-ci.
  • Pour évacuer l’humidité, faites fonctionner la hotte lors de la cuisson et le ventilateur d’extraction durant le bain et la douche ; laissez ensuite fonctionner ces appareils pendant quelques minutes.
  • Évitez de suspendre les vêtements à l’intérieur pour les faire sécher.
  • Si l’air ambiant est trop sec, colmatez les fuites d’air au lieu d’utiliser un humidificateur.

Reconnaissez un problème d’humidité

Des signes indiquent qu'une maison présente un problème d'humidité et, par conséquent, un certain degré d'insalubrité :

  • Odeur de moisi, de terre ou d'alcool
  • Taches d'eau pouvant avoir été causées pas des infiltrations ou des dégâts d'eau, des inondations ou des refoulements d'égout
  • Taches vertes, noires, blanches ou multicolores sur la surface intérieure des murs extérieurs, au plafond, dans les placards, les garde-robes, à l'arrière des meubles, sur les tapis, sur les rebords des fenêtres, dans les endroits humides, dans la salle de bains
  • Taches de pourriture
  • Matériaux humides (bois, tapis, papier peint), literie et vêtements humides
  • Présence de buée, condensation d'eau ou de givre régulièrement sur les fenêtres ou autres surfaces.

Que faire en cas de moisissure ?

Si vous croyez qu’il y a des moisissures, appliquez une goutte d’eau de javel sur l’endroit suspecté. Si la tâche disparaît ou change de couleur, c’est de la moisissure. Vous pouvez nettoyer vous-même les zones de moisissure dans la mesure où elles couvrent une surface inférieure à celle d’un contreplaqué ; sinon, faites appel à un professionnel.

Pour nettoyer de petites surfaces de moisissures, appliquez du vinaigre blanc ; laissez agir 15 minutes, puis rincez. N’oubliez pas de prendre toutes les mesures de sécurité (gants, chemise longue, masque) et d’aérer le logement durant les travaux.

Hyperliens

Voici quelques organismes pouvant vous être utiles.

Diagnostic Mieux consommer
Société canadienne d’hypothèques et de logement
Société d’habitation du Québec
Ministère des Ressources naturelles du Québec
Design Web = Egzakt